Conseils à destination des profs particuliers

Les cours particuliers à domicile sont pratiqués généralement par les étudiants à la recherche d’un petit boulot. Malheureusement, sans expérience, il est difficile de savoir par où commencer, ni ce qui peut vous attendre en tant que prof particulier ? Nous vous proposons un petit récapitulatif pour mieux vous y retrouvez !

 

Conseils aux futurs professeurs particuliers

Si vous êtes étudiant et que c’est la galère, ou que vous avez du temps pour cumuler deux jobs. Voici l’un des moyens les plus classiques et ‘’faciles’’ de gagner de l’argent, c’est de donner des cours particuliers à domicile. C’est une façon plus sûre pour gérer son budget mensuel qu’un baby-sitting occasionnel. Les cours particulier son mieux rémunéré en termes de tarif horaire.

 

Cependant, il y a beaucoup de pièges à éviter pour postuler en tant que prof particulier à domicile, au moment de « choisir » vos futures élèves et dispenser vos cours…

Vous cherchez un job comme prof à domicile les périodes-clé dans le recrutement des professeurs particuliers à domicile : c’est après la fin du premier trimestre ou semestre, et après les vacances de Noël, c’est le moment où les parents ont tendance à chercher quelqu’un si leur enfant n’a pas été trop sérieux à l’école et a eu un mauvais bulletin de notes.

Notez que la grande période de recrutement de professeur particulier reste autour de mars-avril, quand les examens type brevet ou baccalauréat se rapprochent et que tous les parents et élèves se réveille : en général, il y a beaucoup de demandes et le but du professeur particulier est d’aider l’élève à sauver les meubles !

Donc donné des cours particuliers à domicile à des élèves. C’est allé du soutien scolaire pour les enfants à des cours-conférences au sein d’une agence privée pour une matière spécifique. Enseigné, l’anglais, mais aussi proposé des cours de français à des étrangers ou pas et d’histoire en préparation d’un examen par exemple. Ça donne un spectre assez large d’élèves et autant de façons différentes d’enseigner à domicile !

Souvent à vos débuts, vous allez tâtonner et aurez parfois aimé avoir quelques conseils ;
Voici donc pour vous un petit guide du « prof particulier » en trois étapes pour celles et ceux d’entre vous qui désireraient se lancer dans le métier de professeur particulier à domicile. Du bilan de compétences à la rémunération en passant par la meilleure manière de travailler avec vos futures élèves, on vous livre le fruit de plusieurs années, d’aventures et de réflexions sur ce job de prof particulier… Un peu particulier !

 

Le bilan de compétences

Avant de vous lancer comme prof particulier, il vous faut évaluer votre motivation, évaluer votre niveau et votre légitimité. Donner des cours particuliers à son petit voisin qui galère pour faire des multiplications, c’est une chose. Mais s’engager avec un élève en difficulté dans une matière et dont la réussite scolaire va dépendre de votre capacité à l’aider et le guider, c’est une autre chose ! Dans tous les cas, le premier bilan à faire, c’est le vôtre.

Demandez-vous surtout dans quelles matières, vous souhaitez donner des cours particuliers, et jusqu’à quel niveau de difficulté. Demandez-vous également dans quelle matière, vous pouvez enseigner.

Ce sont deux choses très différentes et à prendre en compte, il faut vous rendre compte qu’en cas de mauvaise évaluation, vous risquez de vous exposer à pas mal de déconvenues : si vous comptez sur cette rentrée d’argent et que les parents de votre future élève ne sont pas satisfaits de vos prestations, ils vous remercieront sans pitié et trouveront un autre prof particulier. Et si vous visez le haut niveau par rapport à votre propre capacité à transmettre le savoir, vous allez perdez tout l’intérêt de ce job.

Quand on donne des cours particuliers attention, on n’est pas professeur agrégé (encore que ça arrive). Admettre que vous ne savez pas, c’est aussi une partie de l’enseignement ! Comment apprendre en enseignant, vous devez aussi réviser les notions que vous pensiez tout à fait acquises et dont vous vous apercevez qu’elles ne le sont pas quand vous allez vous retrouver à devoir les expliquer en des termes simples et précis ou à traiter un devoir.

Un bon professeur particulier est quelqu’un qui a un solide bagage dans la matière qu’il veut enseigner, et un super prof particulier, c’est d’avoir une certaine capacité d’adaptation et de remise en question.

 

Comment et où trouver des élèves ?

Vous devez tout d’abord décider par quel canal vous voulez passer pour dispenser le cours.

 

Les sites de petites annonces

Vous pouvez tout à fait-tout gérer vous-même sur un site de petites annonces et prendre contact. Vous allez être contacté librement par ceux qui sont intéressés par les cours particuliers ? Faites attention toutefois à bien lire les conditions des sites choisis, car le service est rarement 100 % gratuit. Entre les sites qui sont peu fiables, et ceux qui vous font payer des prestations pas forcément précisées au moment de l’inscription, le choix peut être difficile…
Certains sites de petites annonces vérifient les annonces, et proposent par un sur-classement des offres et des profils via un abonnement (en gros, vous payez pour être en home page et être parmi les premiers résultats de recherches du site). D’autre site d’annonces vous font téléphoner à un numéro payant pour récupérer les coordonnées des gens qui vous ont contacté.

Il n’y a pas de meilleures solutions, honnêtement : c’est dur de vous conseiller un site plutôt qu’un autre, mais on vous recommander d’être prudent•e•s dès la page d’accueil pour en comprendre le fonctionnement du site de petite annonce, et de ne surtout pas hésiter à supprimer votre compte si le support ne vous convient pas. Il faut également varier vos annonces sur les différents sites et les mettre à jour régulièrement pour qu’elles remontent dans les résultats de recherche.

 

Agence de prof particulier

Vous pouvez aussi passer par une agence de cours particulier : l’avantage, c’est que l’agence s’occupe elle-même de la prise de contact avec les familles, de l’élaboration du profil de l’élève et de décrypter les attentes des parents. Elle fixe les tarifs, vérifie les coordonnées de la famille et ses disponibilités, ce qui va vous offrir une réelle sécurité « physique » (et vous évitez de tomber sur des gens chelou quand l’adresse est connue et vérifiée par l’agence) et le plus important un gain de temps incroyable ! Vous n’aurez pas besoin de chercher l’élève, on vous propose un cours et à vous de l’accepter ou non.
Et en contrepartie, vous êtes aussi évalué. Vous passez un entretien d’embauche et devez remplir régulièrement des bilans sur vos élèves. C’est une façon très encadrée pour l’élève et sa famille et pour vous.

 

Et enfin, vous pouvez mobiliser aussi vos contacts ou des groupes sur les réseaux sociaux pour trouver vos futures élèves.

Dans le premier cas, vous aurez l’avantage de « connaître » plus ou moins toutes les personnes impliquées. Le problème, c’est la question de la rémunération et les libertés prises par la famille avec vous… Ce n’est pas systématique, mais un cadre plus formel est parfois mieux pour votre futur élève comme pour vous. En ce qui concerne les réseaux sociaux, c’est quelque chose, on se méfie au même titre que les sites d’annonce en ligne plus généraliste : ça amène souvent des gens qui ne sont pas forcément bien informés (il est plus facile de détecter un profil suspect sur un site spécialisé que sur un réseau social).

 

L’organisation et la prise de contact

En terme de planning, il faut comprendre qu’il n’y a pas de contrat pour prof particulier (sauf dans le cas d’une agence, mais les horaires changés souvent, personne n’est tenus d’honorer systématiquement chaque cours à l’heure et au jour exact… Même si trop de changements valent de se faire taper sur les doigts). Vous pourrez donc donner un cours par semaine à votre élève pendant deux mois. Et ensuite, ne plus voir l’élève pendant 1 mois consécutif parce qu’il avait une compétition de sport, et ou que vous étiez malade, en raison des vacances scolaires… Il arrive aussi parfois que les parents ne vous préviennent pas à l’avance ou que vous ayez une urgence au dernier moment : vous devez être en mesure de reprogrammer votre cours ou de proposer une autre alternative, une bonne solution, même si ça reste difficile à mettre en place en général.

Certains parents s’attendent souvent à ce que vous puissiez venir le mercredi après-midi ou après l’école de l’enfant en semaine. Au niveau du week-end, certains sont pour et d’autres contre. Vous devez donc bien comprendre vos disponibilités qui sont les vôtres pour voir si elles sont en adéquation avec celles de votre futur élève.

Dès le début, les choses doivent être mises au clair par écrit s’il le faut pour éviter tout malentendus.

 

Tarifs et rémunération d’un prof particulier

Même chose pour les tarifs ! Ne vous bradez pas. Votre prestation doit refléter ce que vous donné, mais comprenez toutefois qu’il est difficile de trouver des parents qui ont les moyens de payer 20€ de l’heure pour un cours de soutien. Notez globalement, plus vous avez d’expérience et un niveau élevé dans la matière, plus le tarif horaire demandé pourra être augmenté.

Un cours spécialisé (comme un cour de piano) est nettement plus cher qu’un cours de mathématiques.

Si vous êtes étudiant en licence et dispensez des cours de soutien scolaire à domicile, vous ne pourrez pas demander la même chose qu’un professeur particulier qui en Master et qui enseigne depuis trois ans.

Les tarifications des cours dépendent aussi de la manière dont vous allez postuler pour donner vos cours particuliers : par contact, via une agence, site de petites annonces, ou site spécialisé… Chez les agences, elles ont une tarification pré-établie qui augmente avec le niveau de l’élève. Le tarif horaire est souvent bas pour les plus jeunes et élevé pour les classes prépas : c’est l’agence qui gère la répartition des élèves aux professeurs, les élèves de prépa vont à ceux qui ont le plus d’expérience et d’ancienneté. Et les nouveaux récupèrent les collégiens.